News

Célestopol sélectionné pour le prix Révélation 2018 des Futuriales !

L'affiche 2017 du festival

Voilà une année qui finit très bien ! 

Célestopol fait partie des dix ouvrages retenus pour le Prix Révélation 2018 (un premier ou second roman francophone paru en 2017) du festival des Futuriales, une manifestation créée en 2010.
Cette liste a été établie avec l’aide de la Librairie folies d’encre, associée à Jean-Luc Rivera. 
C'est évidemment une superbe surprise, quoi qu'il arrive ! 

En prime, depuis quelques jours maintenant, vous pouvez découvrir les premières pages de mon recueil de façon tout ce qu'il y a de plus "officielle" via le site Premier chapitre

Bonne lecture et joyeuses fêtes ! 

Il est venu le temps des corrections !

Comment ça, pas de billet depuis le 15 novembre ?
J'ai dû être sacrément occupé ces derniers temps. Ah oui, par cette petite traduction, peut-être. 
Et puis aussi et surtout par les corrections de L'Empire du Léopard, mon roman à paraître aux éditions Critic. Me voilà plongé jusqu'au cou dans une jungle de fichiers Word, à affronter répétitions, longueurs et autres points de chronologie à préciser, pour ne citer que trois "adversaires" potentiels. 
Mais, tout va bien. On progresse, on avance, sous la direction de Simon Pinel, un éditeur déterminé et enthousiaste. Bref, parfait (Oui, oui, j'ai sorti la pommade, mais à juste titre - et aussi pour obtenir sa clémence à l'avenir, si nécessaire, on ne sait jamais ) ! C'est lui qui m'empêche de dévier du droit chemin et vous évitera de lire une histoire avec un twist à base de singe maléfique... 
Mince, et c'est là qu'en fait j'ai réussi à capter votre intérêt ! Bon, pour faire diversion dans ce cas, voici la citation qui ouvrira le roman... :) 

Célestopol en BD, c'est en ligne !

Au moment de la sortie de Célestopol, les lectrices et lecteurs qui avaient pré-commandé le recueil avaient reçu en bonus une petite BD en 5 planches, dessinée par Em
Aujourd'hui, quelques mois plus tard, nous avons décidé de proposer cette incursion en BD à tout le monde (et, évidemment, gratuitement) !

Vous pouvez donc retrouver Vol de nuit ci-dessous, dès maintenant ! J'espère sincèrement que cette "mise en bouche" (puisque conçue comme un apéritif avant de démarrer la lecture du recueil) vous plaira. En tout cas, avec le recul, cette collaboration reste une expérience magique pour moi, en tant que grand fan de BD.
Mais aussi grâce au talent d'Em, bien entendu ! D'ailleurs, sans trop en dire, je peux vous annoncer que nous travaillons de nouveau ensemble, et toujours dans l'univers de Célestopol... et si vous êtes amatrice ou amateur de cartes de tarot... mais chut !

Quant à Célestopol en tant que tel, le recueil poursuit son petit bonhomme de chemin, comme Le village avant lui.
Si jamais vous l'avez déjà lu, eh bien, que dire ? N'hésitez pas à en parler autour de vous ! C'est tout ce que je peux vous "réclamer". :) Je suis bien sûr partial, mais je pense que qu'il s'agit de personnages et d'un univers qui le méritent. 
En attendant... voici la BD ! 

Pour vous procurer Célestopol :
Sur le site de l'éditeur
Sur Amazon 
Et évidemment en le demandant à votre gentil(le) libraire si vous ne le trouvez pas en rayons !

Halloween 2017 : retour au Village !

Enfin, quand je dis au village... mais vous verrez bien en cours de lecture ! :-) 

Après les scènes coupées l'an passé, j'avais en tout cas envie depuis quelques temps de revenir à cet univers, notamment le temps d'une nouvelle. Dans le cas présent, je parlerai plutôt de texte et de "proto-nouvelle", car en vue d'une "véritable" parution, j'aurais besoin de lui consacrer un peu plus de temps pour polir tout ça. 
Néanmoins, en ce 31 octobre, on peut dire que c'est au moins un récit d'ambiance. 
En espérant que ces quelques mots ne vous aient pas refroidis ! 

Ce texte peut se lire que vous ayez déjà lu Le village (nommé au Prix Imaginales cette année, je l'ai déjà dit ?) ou pas. Si vous l'avez lu, il devrait vous faire cogiter sur certains points... en tout cas, c'est le but ! 

Bonne lecture. 

Entre deux textes à rendre - 14

A découvrir précédemment dans cette rubrique...

Neo Yokio :
Clairement pas la sortie Netflix la plus attendue, y compris dans le rayon animation, Neo Yokio, c'est un peu, de très très loin, SuperNatural chez Gossip Girls. Le projet chapeauté par Ezra Koenig, le leader du groupe Vampire Weekend, et "incarné" par Jaden Smith, nous promène pendant 6 épisodes dans un New York alternatif, dans les pas d'un héros rêveur et pas franchement attachant. Dit comme ça, ce n'est pas très engageant, d'autant que les histoires sont souvent bancales et le rythme lent, mais l'ambiance s'avère suffisamment unique (de même que les clins d'oeil et quelques trouvailles) pour continuer à intriguer. 
 

Cuphead :
Cuphead, c'est un "petit" jeu aux graphismes rappelant les dessins animés des années 30, attendu depuis longtemps comme une exclusivité Xbox. C'est surtout un jeu de plateforme/boss fights à la difficulté... particulièrement relevée (et globalement très bien calibrée mais pas toujours). De quoi envoyer sa manette voltiger à l'autre bout du salon, peu importe les visuels enchanteurs ou la bande son endiablée, qui donnerait presque envie d'investir dans la version vinyle du score. Je ne vais pas mentir, je ne suis vraiment pas sûr de le finir un jour celui-là... 
 

The Horrors - V : 
Cinquième album du groupe anglais, V signe un retour en force. Certes, l'expression est toute faite mais se vérifie dès les premiers (longs) morceaux de l'album (de la maturité ? Ah, ah). L'ambiance est lourde, souvent poisseuse, mais la musique diablement accrocheuse et les vidéos sorties, à l'image de celle de "Something to Remember Me By", vraiment... marquantes, tout en restant tristement cyniques. Si l'écriture de Faris Badwan demeure parfois un poil trop nébuleuse, certaines paroles vous hantent pour longtemps.