News

Célestopol en BD, c'est en ligne !

Au moment de la sortie de Célestopol, les lectrices et lecteurs qui avaient pré-commandé le recueil avaient reçu en bonus une petite BD en 5 planches, dessinée par Em
Aujourd'hui, quelques mois plus tard, nous avons décidé de proposer cette incursion en BD à tout le monde (et, évidemment, gratuitement) !

Vous pouvez donc retrouver Vol de nuit ci-dessous, dès maintenant ! J'espère sincèrement que cette "mise en bouche" (puisque conçue comme un apéritif avant de démarrer la lecture du recueil) vous plaira. En tout cas, avec le recul, cette collaboration reste une expérience magique pour moi, en tant que grand fan de BD.
Mais aussi grâce au talent d'Em, bien entendu ! D'ailleurs, sans trop en dire, je peux vous annoncer que nous travaillons de nouveau ensemble, et toujours dans l'univers de Célestopol... et si vous êtes amatrice ou amateur de cartes de tarot... mais chut !

Quant à Célestopol en tant que tel, le recueil poursuit son petit bonhomme de chemin, comme Le village avant lui.
Si jamais vous l'avez déjà lu, eh bien, que dire ? N'hésitez pas à en parler autour de vous ! C'est tout ce que je peux vous "réclamer". :) Je suis bien sûr partial, mais je pense que qu'il s'agit de personnages et d'un univers qui le méritent. 
En attendant... voici la BD ! 

Pour vous procurer Célestopol :
Sur le site de l'éditeur
Sur Amazon 
Et évidemment en le demandant à votre gentil(le) libraire si vous ne le trouvez pas en rayons !

Halloween 2017 : retour au Village !

Enfin, quand je dis au village... mais vous verrez bien en cours de lecture ! :-) 

Après les scènes coupées l'an passé, j'avais en tout cas envie depuis quelques temps de revenir à cet univers, notamment le temps d'une nouvelle. Dans le cas présent, je parlerai plutôt de texte et de "proto-nouvelle", car en vue d'une "véritable" parution, j'aurais besoin de lui consacrer un peu plus de temps pour polir tout ça. 
Néanmoins, en ce 31 octobre, on peut dire que c'est au moins un récit d'ambiance. 
En espérant que ces quelques mots ne vous aient pas refroidis ! 

Ce texte peut se lire que vous ayez déjà lu Le village (nommé au Prix Imaginales cette année, je l'ai déjà dit ?) ou pas. Si vous l'avez lu, il devrait vous faire cogiter sur certains points... en tout cas, c'est le but ! 

Bonne lecture. 

Entre deux textes à rendre - 14

A découvrir précédemment dans cette rubrique...

Neo Yokio :
Clairement pas la sortie Netflix la plus attendue, y compris dans le rayon animation, Neo Yokio, c'est un peu, de très très loin, SuperNatural chez Gossip Girls. Le projet chapeauté par Ezra Koenig, le leader du groupe Vampire Weekend, et "incarné" par Jaden Smith, nous promène pendant 6 épisodes dans un New York alternatif, dans les pas d'un héros rêveur et pas franchement attachant. Dit comme ça, ce n'est pas très engageant, d'autant que les histoires sont souvent bancales et le rythme lent, mais l'ambiance s'avère suffisamment unique (de même que les clins d'oeil et quelques trouvailles) pour continuer à intriguer. 
 

Cuphead :
Cuphead, c'est un "petit" jeu aux graphismes rappelant les dessins animés des années 30, attendu depuis longtemps comme une exclusivité Xbox. C'est surtout un jeu de plateforme/boss fights à la difficulté... particulièrement relevée (et globalement très bien calibrée mais pas toujours). De quoi envoyer sa manette voltiger à l'autre bout du salon, peu importe les visuels enchanteurs ou la bande son endiablée, qui donnerait presque envie d'investir dans la version vinyle du score. Je ne vais pas mentir, je ne suis vraiment pas sûr de le finir un jour celui-là... 
 

The Horrors - V : 
Cinquième album du groupe anglais, V signe un retour en force. Certes, l'expression est toute faite mais se vérifie dès les premiers (longs) morceaux de l'album (de la maturité ? Ah, ah). L'ambiance est lourde, souvent poisseuse, mais la musique diablement accrocheuse et les vidéos sorties, à l'image de celle de "Something to Remember Me By", vraiment... marquantes, tout en restant tristement cyniques. Si l'écriture de Faris Badwan demeure parfois un poil trop nébuleuse, certaines paroles vous hantent pour longtemps.  
 

A venir : une nouvelle de Célestopol en version audio !

Voilà une annonce que j'avais hâte de faire depuis plusieurs semaines déjà ! Mais il était sans doute plus sage de laisser passer la rentrée. 
Trêve de bavardage : l'une des nouvelles de mon recueil steampunk Célestopol va bientôt avoir droit à une adaptation en version audio.
En effet, Oderint dum metuant a été choisie pour faire partie du projet Coliopod, un podcast que je vous recommande chaudement, Célestopol ou pas ! 
Coliopod, animé par Cédric Jeanneret, cherche à mettre en avant des textes au format nouvelle justement, issus des littératures de l'imaginaire. Et je suis pour ma part très flatté de rejoindre des noms comme Jean-Philippe Jaworski, Angélica Gorodischer ou encore Estelle Faye, pour n'en citer que trois. 
Cerise sur le gâteau, ce texte sera lu par nul autre que Stefan Platteau. Si vous avez déjà eu le plaisir d'entendre la voix de Stefan, autant dire que je ne me fais de mon côté aucun souci pour ce qui est de le voir donner vie avec brio à cette nouvelle ! 
Pour rappel, la présentation que j'en avais faite en avril

Qu’ils me haïssent, pourvu qu’ils me craignent ! » Telle est la devise de Célestopol.
En 1901, l’agitation règne dans les rues de la ville et l’impératrice risque bien de devoir intervenir pour rétablir le calme. Qui se cache sous le masque de l’Oiseau de Feu, un voltigeur visiblement décidé à semer le chaos un peu partout ? Le jeune duc Nikolaï ne semble guère se formaliser de ses coups d’éclat.
— Oderint dum metuant

Ce ne fut pas la nouvelle la plus facile à concevoir ou à écrire pour moi, mais c'est certainement l'un de mes textes préférés du recueil. Comme je le dis souvent, mon appréciation des nouvelles varie encore d'un jour à l'autre, mais Oderint... demeure toujours dans mon top 5, peu importe le jour. 
En attendant cette version audio, voici une petite idée d'accompagnement sonore, si vous lisez la version papier... 

La nouvelle devrait arriver sur Coliopod en février 2018. 

Entre deux textes à rendre - 13

Le dernier "numéro" de cette rubrique remontait à juin... 
Au programme cette fois : musique, ciné et littérature. 

Brand New - Science Fiction :
Le cinquième album du groupe - après des années d'absence - a surgi sans crier gare dans le courant du mois d'août... et quelle claque. 
Il s'agit clairement de leur travail le plus dense jusqu'à maintenant et sans aucun doute le plus ambitieux par ailleurs, du moins selon votre serviteur. Et comment ne pas écouter "Can't Get It Out" en boucle, période de spleen ou pas ? 
 

 

 

Little Evil :
Énième long-métrage produit par Netflix (c'est que l'on commence à en avoir l'habitude désormais), signé du réalisateur du loufoque Tucker & Dale Fightent le Mal, Eli Craig, resté bien discret depuis quelques temps lui aussi... On se retrouve là avec une parodie des films à ranger dans la catégorie "Mon fils n'est autre que le fils du Démon". Un peu plus malin qu'il n'y paraît de prime abord, le film n'est en revanche pas bien méchant, mais reste porté par un cast sympathique, Adam Scott en tête. Mais c'est du vite vu, vite oublié !


 

 

6526252f408adae3-9780399578441.jpg

Of Cats and Men :
Un ouvrage illustré pour le moins original, qui présente des hommes célèbres et leur relation avec les chats. De Freddie Mercury à Winston Churchill en passant par Jean Cocteau ou Nikola Tesla, le joli livre de Sam Kalda (un artiste travaillant notamment pour The Wall Street Journal ou le New York Times) constitue un magnifique cadeau d'anniversaire pour les amoureux des chats !

Tout est plus beau, avec des dinos !

Ça ira mieux demain paraît-il. 

En attendant le mois prochain, je vous signale rapidement la parution le 14 septembre du tome 2 de la saga Guerre & Dinosaures de Victor Milan, intitulé... Guerre & Dinosaures II (en même temps que l'arrivée du premier en poche chez Pocket, le "hasard" fait bien les choses). 

Et pour celles et ceux qui hésiteraient encore à se lancer en redoutant par exemple que la traduction du cycle soit interrompue, sachez que je vais signer pour le tome 3, tout juste sorti en anglais. 

Et maintenant, je retourne écrire/traduire !