News

Les Imaginales J-6, 5, 4, 3...

Ah, un certain retour en France se rapproche ! 
C'est le moment de faire le point. 

Le Village était en lice aux Imaginales pour le prix du meilleur roman francophone 2017, mais ne l'a pas emporté.
C'est Journal d'un marchand de rêves qui a été désigné vainqueur par le jury du prix Imaginales, et son auteur, Anthelme Hauchecorne, s'est fendu d'un billet fort classieux avec un mot pour chacun de ses "concurrents", dont quelques lignes sur Le village du coup. 
Félicitations encore à tous les gagnants ! 

En parlant des Imaginales, vous pouvez retrouver mon programme sur cette page.
En plus des périodes de dédicaces (enfin, si vous vous arrêtez !), je participerai donc à trois tables rondes : 
- Heureux qui, comme le lecteur… On a fait un beau voyage !
- Premiers romans... Nouveaux talents !
Récits angoissants... Et ses personnages inquiétants !

Mais l'actualité, c'est aussi et surtout la sortie de Célestopol maintenant ! 
Pour le moment, les trois premières chroniques (ici, , et encore ) publiées sont toutes les trois très positives, ce dont je ne peux que me réjouir, évidemment ! J'ai aussi eu l'occasion de répondre à quelques questions concernant ce projet qui me tient tellement à cœur dans le cadre de cet entretien
Le recueil est désormais sorti d'imprimerie et tout va bien ! Les précommandes sont d'ailleurs toujours en cours en passant.  

Et si vous prenez quelques minutes pour lire cet entretien, vous tomberez sur quelques infos concernant mon prochain roman à paraître en avril 2018 (déjà !), et que j'avais déjà annoncé via un tweet... 
Signature "officielle" du contrat la semaine prochaine et je devrais vous en reparler très vite dans la foulée !

 

15 ans

1er septembre.
La rentrée pour certains, un anniversaire un peu particulier pour d'autres.
En vrai, j'ai déjà tout dit sur Elbakin.net justement, un peu plus tôt. Si ce billet sonne un peu comme un "au-revoir", désolé, ce n'était pas le but recherché. ;-)
J'ai toujours autant de plaisir à discuter de mes lectures et à dénoncer ouvertement celles que je ne trouve pas au niveau, mais je me pose toujours autant de questions à la perspective de franchir une certaine barrière, comme d'autres avant moi.
Ah, et dire qu'il n'est même pas 11h du matin au Canada ! Le temps s'écoule si vite et je suis encore là à m'interroger.

Je reprendrai simplement ma "citation du jour" pour conclure :

La croisée des chemins. La ronde des jours, des saisons et des années. La vie offrait parfois l'amour, souvent le chagrin. Pour qui avait la chance, une amitié sincère.
Les Chevaux Célestes

Souffler entre deux fiches

Normalement, le bruit ne devrait pas être forcément très agréable si les fiches en question sont cartonnées, mais... Bon, ce n'est pas vraiment le sujet, c'est vrai.
Je me retrouve actuellement entre deux contrats de traduction, occupé à rédiger des fiches de lecture pour un éditeur et c'est un exercice... intéressant. A vrai dire, nous ne sommes pas très loin de la chronique et cela permet aussi de se rendre compte de tout ce qu'un éditeur reçoit et doit trier, encore plus quand il fait aussi du poche.
Tout comme quand je rédige une chronique pour Elbakin.net, je ne sais pas du tout dans quelle mesure mon avis aura de l'importance. Une importance toute relative, bien entendu.
Cela dit, même si dans mes chroniques pour le site je ne lis pas que des romans qui me font vraiment envie - loin de là même - les fiches de lecture imposent un peu plus de souplesse, une plus grande variété.
J'avais déjà touché du doigt l'exercice, mais de façon ponctuelle et souvent pour proposer une possible traduction à l'éditeur au passage, ce qui n'est pas le cas ici. Dans le cas présent, il s'agit d'une activité rémunérée, finalement un peu comme une "pige". Après bientôt 15 ans de chroniques sur Elbakin.net et un peu moins dans feu SciFiNow ou le toujours bien vivant Bifrost, j'ose espérer avoir un minimum de légitimité dans ce domaine.
D'ailleurs, si d'autres éditeurs passent par là, ils peuvent aussi me contacter pour ça. Vous verrez que j'aime bien donner mon avis. ;-)

Et je vous rassure, j'ai déjà deux autres... billets en vue sur ce blog !

La soirée du prix Elbakin.net 2014

Oui, j'aime bien  insister lourdement  avec de gros coups de coude quand je fais une comparaison...

Oui, j'aime bien insister lourdement avec de gros coups de coude quand je fais une comparaison...

C'est ce soir, à partir de 19h30, au Dernier Bar avant la fin du monde (à Paris), qui nous accueille une fois encore.

Une édition 2014 un peu spéciale d'ailleurs.
Par exemple, cette fois, les résultats ont été dévoilés en avance. Ce qui n'empêche évidemment pas de fêter ça, au contraire.

Et heureusement, les livres de cette cuvée, tous autant qu'ils sont, parlent d'eux-mêmes, ce qui m'évitera de devoir faire trop long au moment de montrer sur l'estrade.