News

Les Imaginales, une semaine déjà...

J'ai l'impression de dire que le temps file un billet sur deux !
Après un message de remerciements général l'autre jour sur Facebook, voici un focus un peu plus perso sur mon édition 2018. 

Comme je vous l'avais annoncé, je participais cette année à trois tables rondes. Retrouvez ci-dessous des extraits vidéos de celles-ci (enfin, je cherche toujours une trace de la première, celle sur les mondes rétro-futuristes, si jamais vous avez ça...), de même qu'une courte interview pour ActuSF (dont il faut saluer justement la couverture du festival en vidéo), où je parle essentiellement de L'Empire du Léopard
Le vendredi après-midi, je participais aussi au match d'écriture. Ce fut un exercice intéressant, mais très frustrant. Non pas à cause du thème ou des contraintes imposées mais bien car j'ai eu l'impression d'écrire un brouillon de brouillon en 1h45. Mais bon, je ne regrette pas l'expérience pour autant !

Le reste du temps... je l'ai essentiellement passé à ma table en tant qu'auteur, après avoir salué Steven Erikson bien sûr dès le jeudi après-midi ! Tout de même, j'étais aussi présent en tant que traducteur des Jardins de la Lune, et merci aux personnes qui m'ont aussi fait signer ce roman-là, c'était un clin d’œil amusant. 
S'il faisait très très chaud cette année sous la Bulle du livre - les orages ont attendu lundi pour éclater - c'était un plaisir de vous croiser par cent... euh, par dizaines ! Avec 4 romans à défendre devant moi, il n'était pas toujours facile de jongler d'une ambiance à l'autre pour les présenter, mais j'espère avoir fait de mon mieux. 

En tout cas, on ne s'en rend pas compte tout de suite mais je suis rentré chez moi la voix bien enrouée à force de devoir me pencher au-dessus de la table pour me faire entendre étant donné le brouhaha ambiant. 
Merci à toutes celles et ceux qui ont eu la curiosité de s'arrêter à ma table, ou qui sont revenus d'une année sur l'autre, pour certains. Désolé aussi pour les rendez-vous manqués - pas toujours de ma faute ! - ou les moments d'attente ! Forcément, je suis ravi, pour le symbole, d'avoir épuisé le stock de Célestopol et bien tapé dans les autres piles, que ce soit L'Empire donc, mais aussi Poussière Fantôme et, même, encore, Le village (+ de 20 exemplaires deux ans après sa sortie, je trouve ça pas mal !). 
Certains petits mots se ressemblent peut-être un peu, mais j'ai tenté de personnalisé chaque dédicace. 

Ici aussi, je remercie bien entendu tous les bénévoles et les organisatrices et organisateurs des Imaginales, qui ne ménagent jamais leur temps ou leurs efforts pour les auteurs et les visiteurs. 

Bien sûr, les Imaginales, c'est aussi l'occasion de discuter avenir et projets, parfois inattendus... autant dire que cette édition n'a pas fait exception ! Mais ça... je vous en reparle très vite, avec un peu de chance. 

Et à l’année prochaine, j'espère ! 

Les vidéos :

Halloween 2017 : retour au Village !

Enfin, quand je dis au village... mais vous verrez bien en cours de lecture ! :-) 

Après les scènes coupées l'an passé, j'avais en tout cas envie depuis quelques temps de revenir à cet univers, notamment le temps d'une nouvelle. Dans le cas présent, je parlerai plutôt de texte et de "proto-nouvelle", car en vue d'une "véritable" parution, j'aurais besoin de lui consacrer un peu plus de temps pour polir tout ça. 
Néanmoins, en ce 31 octobre, on peut dire que c'est au moins un récit d'ambiance. 
En espérant que ces quelques mots ne vous aient pas refroidis ! 

Ce texte peut se lire que vous ayez déjà lu Le village (nommé au Prix Imaginales cette année, je l'ai déjà dit ?) ou pas. Si vous l'avez lu, il devrait vous faire cogiter sur certains points... en tout cas, c'est le but ! 

Bonne lecture. 

Les Imaginales J-6, 5, 4, 3...

Ah, un certain retour en France se rapproche ! 
C'est le moment de faire le point. 

Le Village était en lice aux Imaginales pour le prix du meilleur roman francophone 2017, mais ne l'a pas emporté.
C'est Journal d'un marchand de rêves qui a été désigné vainqueur par le jury du prix Imaginales, et son auteur, Anthelme Hauchecorne, s'est fendu d'un billet fort classieux avec un mot pour chacun de ses "concurrents", dont quelques lignes sur Le village du coup. 
Félicitations encore à tous les gagnants ! 

En parlant des Imaginales, vous pouvez retrouver mon programme sur cette page.
En plus des périodes de dédicaces (enfin, si vous vous arrêtez !), je participerai donc à trois tables rondes : 
- Heureux qui, comme le lecteur… On a fait un beau voyage !
- Premiers romans... Nouveaux talents !
Récits angoissants... Et ses personnages inquiétants !

Mais l'actualité, c'est aussi et surtout la sortie de Célestopol maintenant ! 
Pour le moment, les trois premières chroniques (ici, , et encore ) publiées sont toutes les trois très positives, ce dont je ne peux que me réjouir, évidemment ! J'ai aussi eu l'occasion de répondre à quelques questions concernant ce projet qui me tient tellement à cœur dans le cadre de cet entretien
Le recueil est désormais sorti d'imprimerie et tout va bien ! Les précommandes sont d'ailleurs toujours en cours en passant.  

Et si vous prenez quelques minutes pour lire cet entretien, vous tomberez sur quelques infos concernant mon prochain roman à paraître en avril 2018 (déjà !), et que j'avais déjà annoncé via un tweet... 
Signature "officielle" du contrat la semaine prochaine et je devrais vous en reparler très vite dans la foulée !

 

Le village, de retour dans l'actu !

Vous avez déjà remarqué comme le temps passe vite ? C'est fou, non ?

Le village était bien sûr déjà de retour au menu en ce joli mois d'avril, avec la nomination de mon premier roman au Prix Imaginales 2017 (Oui, je peux bien le rappeler ici aussi !). 

Mais le revoilà justement dans l'actualité, puisque la revue Bifrost vient de mettre en ligne sa chronique du Village, chronique parue dans le numéro 84 du magazine, en octobre dernier.
C'est donc l'occasion de la découvrir en entier, si jamais vous n'aviez pas eu l'occasion de la lire ! 

Oh, dernier point et non des moindres, chers amis libraires et/ou bibliothécaires de France et de Navarre, vous pouvez maintenant commander Le Village via vos bases de données et réseaux habituels ! Il était plus que temps, je suis d'accord.
N'hésitez pas ! :-)  

Current mood: sassy comme le compte Twitter de Wendy's ! 

Current mood: sassy comme le compte Twitter de Wendy's ! 

Une semaine aussi chargée que réjouissante !

Alors que je devrais avoir la tête entièrement à Célestopol (logique avec une sortie le mois prochain !), Le Village est venu se rappeler à mon bon souvenir de la meilleure des manières cette semaine, et plus précisément mercredi, avec... une nomination pour le prix Imaginales 2017, catégorie meilleur roman francophone. 
Je vous laisse imaginer ma surprise (et ma satisfaction, on ne va pas se mentir), car je n'ai pas du tout été prévenu à l'avance de cette distinction ! 

Concernant Célestopol, la 4eme de couverture concoctée par mon éditeur est maintenant visible et je l'ai reproduite sur la page dédiée à ce recueil de nouvelles. Ci-contre, en passant, voici le blason de la cité, créé spécifiquement pour l'occasion et qui n'est vraiment qu'un apéritif des bonus en vue. :-) A noter que j'avais déjà mentionné la devise de la ville ici...  

Dans un tout autre registre et pour conclure sur une note ne me concernant pas directement (mais en fait, si, un peu), j'ai aussi donné mon sentiment sur l'oeuvre de ce bon vieux HP Lovecraft dans les pages de la Monographie qui lui est dédiée aux éditions ActuSF. 

La semaine prochaine annonce aussi du lourd... 

Un été au village

Ce serait presque la fête, mais bon, quand même... j'ai su me retenir au moment de donner un titre à ce billet. 

Mon premier roman est maintenant sorti depuis bientôt deux mois et les choses se passent plutôt bien.
Comme le dit mon éditeur "L'intérêt initial est dépassé et on continue à en écouler", donc c'est plutôt positif sur ce plan-là, qui m'intéresse forcément un peu dans la perspective de pouvoir pérenniser tout ça à l'avenir.
Mais sur le plan des critiques, sans tomber dans le listing (j'ai promis de ne pas le faire), je m'en sors aussi... assez bien ? 
Encore une fois, je me contenterai de citer Babelio ou le bilan de Book en Stock

http://www.babelio.com/livres/Chastelliere-Le-Village/849877
http://bookenstock.blogspot.ca/2016/07/bilan-et-fin-du-1515-demmanuel.html

Merci aussi à tous ceux qui m'ont envoyé une petite photo de votre exemplaire, prise même jusqu'en Chine ! C'était très gentil à vous. 

Le roman vit donc sa vie.
Et c'est plutôt début septembre que je vous proposerai une sélection de "scènes coupées" que j'avais évoquées précédemment. L'existence d'un livre prend parfois des tours bien différents, puisque suite à une idée en l'air aux allure de boutade, une version "jeu de plateau" est maintenant en cours de développement. Comprendre, des règles ont été écrites et il faut maintenant tester tout ça ! 
Ça ne donnera peut-être rien mais c'est amusant. Le jeu reprend le principe de base du roman, mais pas ses personnages, je précise. Je précise car j'y tenais, pour ne pas mélanger les genres, si je puis dire. Le roman reste une aventure à part pour moi, à plus d'un titre.
Pour en savoir plus, je vous renvoie cette fois à ce sujet lancé sur le forum d'Elbakin.net. 

Et enfin, un certain nombre de lecteurs ont évoqué le potentiel d'une suite, tout comme une suite potentielle (notez la subtile différence...). A ce sujet, je ne peux rien dire... 

Le Village : la playlist !

J'en avais déjà parlé... euh, voilà un certain temps ?
Mais comme je n'aime pas laisser les choses en plan, j'ai donc repris mes bonnes vieilles habitudes de l'époque où je "feuilletonnais" sur un certain site, afin de vous proposer une sélection de morceaux (uniquement des chansons) qui me semble restituer l'ambiance de mon roman.
Je précise tout de suite que si ça ne vous dit rien ou si vous vous êtes déjà imaginé votre propre bande originale à la lecture du village, surtout, ne changez rien !
Ne vous forcez pas à écouter la playlist ci-dessous. Je ne voudrais pas au contraire vous faire penser que le roman n'est pas pour vous simplement parce que nous n'avons pas les mêmes goûts musicaux. ;-)
Encore une fois, je ne prétends pas détenir la "vérité" à ce sujet comme sur le reste, même si j'en suis l'auteur.

Pour le reste justement, je n'ai évidemment pas choisi ces morceaux au hasard, que ce soit musicalement ou au sujet de leurs paroles et des thèmes abordés. Mais j'ai tout de même tenté de ne pas être trop transparent par rapport au roman, donc ne vous fiez pas forcément au titre des chansons (Oui, même avec "Requiem" ou "The End Of All Things" comme titre, si, si) ! 

Au passage, si vous voulez vous procurer Le Village en vente directe par exemple, pourquoi ne pas passer par le site de l'éditeur

 

Le village est de sortie

Mine de rien, on en arrive à deux semaines depuis que les premiers acheteurs ont reçu leur exemplaire du roman. 
Comme en clin d’œil, je m'étais dit que je pouvais demander une petite photo à celles et ceux qui le voulaient bien, histoire de voir toute une ribambelle de livres apparaître ! Y compris moi, finalement servi au Canada ! Merci Chronopost...
Et merci à vous ! 
Même avec quelques jours de recul désormais, c'est encore une vraie émotion pour moi que de (re)voir ces clichés. Et vous avez échappé à "C'est la fête au village" comme titre de ce billet, ouf. 

Du côté de l'accueil fait à mon premier roman, je touche du bois pour le moment ! Fatalement, viendra le jour où quelqu'un détestera cette histoire, mais je n'ai pas à me plaindre des premières chroniques et/ou avis sur Babelio
Concernant l'avenir, j'en ai déjà parlé ici ou là, mais je comptais aussi proposer quelques "scènes coupées" du roman dans une sorte de "Post-Mortem" comme cela se fait dans le jeu vidéo par exemple, quand on revient sur la création d'un jeu, ici d'un roman. De quoi patienter de mon côté, car malheureusement, la parution de l'anthologie Gentlemen mécaniques dont je vous ai déjà parlée a été repoussée de quelques semaines. Croyez-moi, j'en suis le premier déçu et surtout encore plus impatient de vous faire découvrir l'univers de Célestopol !

Au passage, j'ai donné une interview sur le site de mon éditeur et j'en donne actuellement une autre, en plusieurs parties et en répondant aux questions des lecteurs, chez Book en Stock. Nous en sommes à la troisième partie !