News

Infinity Blade est disponible !

Depuis hier.
Les deux novellas de Brandon Sanderson se retrouvent réunies dans un seul volume, chez Panini Books/Eclipse.
Donc, logiquement, si vous aimez :



- Brandon Sanderson
- Les grosses épées
- Les méchants charismatiques
- Les jeux vidéo

Et la fantasy épique sans prise de tête, vous devriez trouver de quoi vous occuper quelques heures.

Sinon, mon concours Les Mille Noms est toujours en cours !

Le concours "Les Mille Noms" est lancé !

Quand on est traducteur, on est décidément parfois au four et au moulin...
Bref.

Sachez que, comme l'an passé donc, j'ai décidé d'organiser moi-même un petit concours concernant l'une de mes traductions ! Cette fois-ci, je ferai gagner TROIS exemplaires des Mille Noms de Django Wexler, paru en mars chez Eclipse/Panini Books.

Mais cette année, j'ai décidé de complexifier un petit peu les choses ! Eh oui, je ne vais pas vous mâcher tout le travail non plus.
Pour tenter de remporter l'un de ces trois exemplaires, il vous faudra donc répondre à trois questions et me contacter ensuite via ce formulaire. 

Pour vous aider - car je ne suis pas un grand méchant, dans le fond ! - je sèmerai trois indices, via mon compte Twitter. ATTENTION : il n'est pas nécessaire de me suivre sur Twitter justement pour être éligible ! Je déteste les concours de ce genre, qui vous oblige à quelque chose.

Cela dit, vous pouvez toujours me suivre : j'essaie de dire des bêtises différentes sur Twitter de celles que je peux dire ailleurs (et puis, ça fait toujours plaisir !) !

Le concours commence maintenant et durera jusqu'au 23 juin 2014 inclus. Les trois gagnant(e)s seront ensuite tiré(e)s au sort et je vous enverrai votre exemplaire à mes frais.

Les trois questions :

- De quelles terres s'inspire l'auteur pour Khandar ?
- Comment se prénomme "l'aide de camp" de Marcus ?
- De quelles couleurs sont les chats de Django Wexler ?

Nom *
Nom

 

La couverture

Embarquez pour Ararat !

968972_10201143865509847_1964236933_n.jpg

Cette fois, nous y voilà !
Je n'ai pas eu le temps d'aller vérifier si le livre était bien arrivé dans la librairie la plus proche de chez moi, mais c'est officiellement aujourd'hui que le premier roman de Felix Gilman fait son entrée en VF.
J'ai sincèrement adoré traduire ce texte de fantasy original, pour ses trouvailles, son atmosphère singulière, ses personnages fascinants, le simple plaisir d'arpenter les rues d'une cité incomparable peuplée de dieux.
Et je suis très fier de contribuer à ma manière à faire découvrir cet auteur qui le mérite largement.

 

Ararat, la cité des dieux.
Arjun, venu de l’autre bout du monde, est à la recherche de la Voix, la divinité disparue de son peuple.
Mais ses déambulations au cœur de cette ville fantastique vont l’amener à faire de bien étranges rencontres, tour à tour terribles ou merveilleuses.

La révolte gronde, sourde et amère. Mais les citoyens d’Ararat ne sont pas les seuls à être en colère.
Un dieu s’est mis en chasse.

Chantons les louanges de la belle Ararat...

A mon avis, on ne retrouvera évidemment pas tout au dos du roman, mais voici quelques passages tirés de recommandations que j'ai dû traduire pour Thunderer.
Ararat, la cité des dieux arrive début juin chez Panini Books.

Miniature de l'illustration de couverture de Marc Simonetti

Miniature de l'illustration de couverture de Marc Simonetti

Brandon Sanderson :

« Ararat est une œuvre enchanteresse, un mélange subtil de réalisme magique et de fantasy épique, proposant la beauté de l’un et la construction d’univers de l’autre. Chaudement recommandé pour quiconque a envie de rêver. »

Drew Bowling :

« Dans une cité aux allures de kaléidoscope continuellement transformée par des pouvoirs divins, la tragédie, la romance et les conflits se rencontrent, créant un univers de magie littéraire. Avec Felix Gilman comme guide, les lecteurs plongeront dans les rues mouvantes d’un premier roman éblouissant. Sa voix furieusement originale cartographie l’inconnu dans cette histoire ensorcelante. »

Tobias Buckell :

«  Incroyable : une fantasy digne de Dickens qui vous entraîne dans ses rues dangereuses et ne vous abandonnera qu’au dernier coin de rue. »

David Keck :

« Gilman entraîne ses lecteurs dans un voyage à destination de l’impossible où l’on peut s’émerveiller à chaque coin de rue. Sa cité infinie et la vie de ses habitants deviennent bien vite une obsession irrésistible – J’imagine une soirée où Dickens, Miyazaki et Jules Verne se retrouveraient pour imaginer une métropole aux multiples facettes. Ararat vous laissera les yeux écarquillés, le souffle coupé et dans l’attente d’une suite. »

Jeff VanderMeer :

« Incroyablement original. Un nouvel auteur brillant ».

Kirkus Review :

« Incroyablement original, avec des personnages fascinants et de véritables éclats d’originalité : impressionnant et vraiment prometteur. » 

Booklist :

« Felix Gilman est largement au-dessus de la moyenne des auteurs de premier roman. »