News

Le Livre des Martyrs : c'est reparti !

Aujourd’hui 26 avril 2019 constitue une date importance puisque pour la première fois depuis plus de 10 ans, un roman inédit de Steven Erikson débarque en librairie en France, à savoir, bien entendu, Les Souvenirs de la Glace, considéré par beaucoup comme l’un des sommets du cycle. Toujours aux éditions Leha, et traduit par Nicolas Merrien.
Mais, il en réalité déjà temps de passer à la suite… et c’est ainsi que j’ai repris à mon tour le collier, pour replonger dans l’univers des Malazéens dès maintenant, avec la traduction du tome 6, The Bonehunters, désormais officiellement lancée !
La parution est prévue pour l’automne… 2020, mais si cela vous paraît loin, n’oubliez pas qu’après le tome 3 et avant le 6, vous aurez les 4 et 5 à lire ! Et de mon côté, vu la longueur du roman, j’ai largement besoin de tout ce temps !
En attendant… bonne lecture des Souvenirs de la Glace !

Couverture de l’édition Subterranean Press.

"Les Jardins de la Lune" arrive en librairie !

Illusration de couverture : Marc Simonetti 

A peine un mois après la sortie de L'Empire du Léopard et trois semaines après celle de Poussière fantôme, voilà que je reprends cette fois ma casquette de traducteur, au cours d'un printemps décidément très chargé ! 
Point d'orgue d'une aventure au long cours et en même temps menée tambour battant - en moins d'un an, pour boucler l'ensemble de cette affaire ! - la parution du roman de Steven Erikson ce 18 mai, à moins d'une semaine des Imaginales, marque forcément une étape importante. 
Celle du retour en France d'un auteur majeur du genre, qui n'a précédemment pas su, ou pu, rencontrer son public par chez nous.
Espérons que les choses changent avec les éditions Leha !


Et, peut-être, un peu, grâce à mon travail de traduction. En tout cas, sachez que j'ai fait tout mon possible et que j'ai mis tout mon cœur dans ce travail, avec, comme toujours, un petit coup de chapeau à mon comparse Nicolas Merrien pour son rôle de "superviseur", en tant que spécialiste ultime de l'auteur. 
D'ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur cette aventure éditoriale épique et sur l'oeuvre et le cycle des Malazéens en tant que tel, je vous invite, évidemment, à prêter une oreille à l'écoute du dernier podcast en date d'Elbakin.net, consacré justement à Steven Erikson.
Le monde est tout de même bien fait !